femmes

Femmes: sommes-nous si peu nombreuses?

Un beau (double) regard sur le monde citadin et banlieusard.

trainsurtrainghv et hyacinthe46

hghomme(85)

Le croquis n’est pas du jour. Par souci de parité j’ai recherché un homme et une femme.

Je vais devoir faire une recherche sur le blog et comparer dans les personnages figurés combien d’hommes et combien de femmes et cela après avoir fait le compte des images dans une revue (L’express du 30septembre au 6 octobre 2015) et y avoir constaté ceci: sur 167 photographies (ou dessins) 19 dont celle de couverture représentent les deux sexes, 22 des femmes seules ou à plusieurs, et 65 des hommes là aussi seuls ou en groupes. Pas de remarques sur les 61 publicités, c’est un autre problème.

La télévision nous propose des débats majoritairement masculins. Quoique cela évolue.

J’espère réceptionner demain de nouvelles lunettes , renouer avec la lecture délaissée depuis quelques temps et me consacrer à des auteurs femmes. Non par féminisme mais parce que les rayons de ma petites bibliothèque sont…

Voir l’article original 17 mots de plus

Pourquoi faut-il interdire l’excision féminine?

Entre 6000 et 7000 femmes excisées ou menacées de l’être vivent en Suisse. Ces chiffres ont été avancés dans un récent rapport de l’UNICEF section Suisse, sur la base d’une enquête menée auprès des gynécologues, sages-femmes, pédiatres et services sociaux. Entre ces chiffres et le drame de l’excision, il existe une série de mesures axées sur la prévention et l’information. Appuyée en cela par l’imminente intervention de la loi, non sans faire grincer des dents. Notre dossier.

27 juin 2008: un premier procès vient de sanctionner un acte de mutilation génitale en Suisse. Un couple de somaliens reconnaît avoir fait exciser leur fille de deux ans, en 1996, à leur domicile à Zurich. Appuyant la proposition du procureur, le Ministère public avait requis, en l’endroit du couple somalien, deux ans de prison avec sursis. « Peut mieux faire », ont estimé les défenseurs des droits de la femme et de…

Voir l’article original 2 307 mots de plus

Christine Lagarde, Abdallah, Charlie et les femmes

Blog d'une humaine concernée (A dire d'elles)

IMG_6343En début de semaine, nous avons tous et toutes beaucoup ri et apprécié la chronique de Sophia Aram, en voile intégral, qui se moquait du « féminisme très discret » du défunt roi d’Arabie saoudite, tel que le décrivait Christine Lagarde, Présidente du FMI : « d’une façon très discrète, il était un grand défenseur des femmes »

Une fois avoir bien ri, le sujet a continué à me trotter dans la tête. Comment, pourquoi, la présidente d’une institution si influente dans le monde, pouvait bien vouloir dire une chose pareille ? Je ne reviens pas sur le fond des propos, Sophia Aram décrit bien les très discrètes avancées des droits des femmes en Arabie saoudite.

Ce qui m’intéresse ici, c’est  de comprendre d’où parle Lagarde, de qui elle parle et les enjeux de son propos ?

Présidente du FMI, représentante du « monde libre » et surtout d’une très puissante instance mondiale de financement, elle parle du roi musulman d’un pays…

Voir l’article original 247 mots de plus

Turquie – «La seule carrière pour une femme est de faire des enfants»

On n'est pas des moutons

000_Par7943394_0

En Turquie, le gouvernement néo-islamiste de l’AKP du président Recep Tayyip Erdogan fait une nouvelle fois parler de lui par ses déclarations conservatrices sur la place de la femme. Des propos qui ont suscité de vives critiques, dont celles de la romancière à succès Elif Shafak. Cette fois, c’est le ministre de la Santé qui a déclaré que « la seule carrière possible pour une femme est de faire des enfants ».

La nuit du Nouvel An est souvent propice à rendre hommage au premier nouveau-né de la nouvelle année en Turquie. C’est à cette occasion que le ministre de la Santé, Mehmet Müezzinoglu, s’est retrouvé à faire la tournée des maternités de la capitale, Ankara. Dans l’une d’elles, il a pris dans ses bras l’un des tout premiers poupons de l’année 2015 et utilisé ce prétexte pour souligner que « les femmes ne doivent pas mettre au centre de…

Voir l’article original 572 mots de plus

#enmarcheavecrosen : et maintenant, une date pour le Sénat

Blog d'une humaine concernée (A dire d'elles)

DSCF6912 Rosen et un groupe de survivantes devant le Sénat

Rosen à son arrivée devant le 22, rue du Colisée Rosen à son arrivée devant le 22, rue du Colisée

Journée historique que ce 12 octobre, où nous avons marché avec Rosen pour l’abolition de l’esclavage sexuel, et pour que la proposition de loi sur le renforcement du système prostitutionnel, réassortie de la pénalisation des clients-prostitueurs, soit inscrite à l’ordre du jour du Sénat.
Rosen a été magnifique, et après ses 800 kilomètres en marche jusque Paris, elle a annoncé qu’elle ne repartirait pas sans une date, et qu’elle demandait à voir le premier ministre Manuel Valls !

Un groupe de survivantes de la prostitution était venu de Strasbourg pour soutenir Rosen, de nombreuses personnalités politiques, en tête desquelles la secrétaire d’Etat aux droits des femmes, se sont engagéEs pour faire avancer la loi !

Voici les photos de cette journée historique et émouvante

Voir l’article original

Pénalisation du client ? Les belles histoires de tonton Robert, par I.Alonso

Blog d'une humaine concernée (A dire d'elles)

Aujourd’hui, nous sommes plusieurs blogs féministes et abolitionnistes à diffuser simultanément une tribune, ou plutôt un analyse extrêmement pertinente et juste de l’audition de Robert Badinter au Sénat à propos de la loi de lutte contre le renforcement du système prostitutionnel où il s’oppose à la pénalisation du client. A savourer, partager, et rebloguer autant que vous le souhaitez !

« Le principe de liberté ne peut exiger qu’il soit libre de ne pas être libre. Ce n’est pas être libre que d’avoir la permission d’aliéner sa liberté« . 

John Stuart Mill

« La raison du plus fort est toujours la meilleure« . 

Jean de la Fontaine.

UnknownAvertissement: le texte qui suit est délibérément empreint de la plus totale irrévérence pour Maître Robert Badinter. Pourquoi? Parce de cet homme considéré comme brillant, érudit et prestigieux on est en droit d’attendre non pas qu’il soit d’accord avec des thèses qui ne…

Voir l’article original 7 015 mots de plus

Ferrara, DSK : 3 ans après, le déni, toujours

Blog d'une humaine concernée (A dire d'elles)

X,lesangdesfemmes

C’est fort, le déni. En 2011, au moment ou DSK a été arrêté pour des accusations de viol et agressions sexuelles à l’encontre de Nafissatou Diallo, femmes de chambre de l’hôtel Sofitel de New York, il a fallu plusieurs jours et des déclarations intolérables pour que la presse pense enfin à dire qu’il y avait -dans cette affaire, une victime, une femme.

Grâce à la mobilisation des féministes et au trop plein de sexisme qui s’est manifesté, on a eu ensuite l’impression d’un sursaut de quelques unEs et parfois, les médias ont fait leur travail.
Trois ans après, alors que DSK est toujours libre, le cinéma vient achever le travail de révisionnisme, en effaçant à nouveau de l’histoire toute référence à son sujet central : les violences sexuelles infligées aux femmes en toute impunité par les hommes en général et les puissants en particulier.

Ainsi, c’est facile avec le cinéma…

Voir l’article original 509 mots de plus

#‎bringbackourgirls

domhertz.com

10269500_10152399087532302_7918736616212985160_n In Nigeria over 200 girls were recently abducted from their school and plans are reported to sell them as brides for $12 each. This story has been crushing me. I keep thinking « What if this was my daughter… » Could you guys take a minute to SHARE & sign this petition to help save these children?  ‪#‎bringbackourgirls
In Nigeria over 200 girls were recently abducted from their school and plans are reported to sell them as brides for $12 each. This story has been crushing me. I keep thinking « What if this was my daughter… » Could you guys take a minute to SHARE & sign this petition to help save these children?  ‪#‎bringbackourgirls   How to Help #BringBackOurGirls
People around the world have Tweeted more than a million times the phrase #BringBackOurGirls, the hashtag for the campaign to rescue the nearly 300 Nigerian high school girls who remain…

Voir l’article original 242 mots de plus

Dénoncer la violence conjugale et masculine, avec quels chiffres ?

Blog d'une humaine concernée (A dire d'elles)

DSCF6205 Aujourd’hui ont été publiés en France les chiffres de violences entre conjoints ou ex-conjoints. Au total en 2013, 121 femmes sont mortes tuées par un homme et 25 hommes par une femme. C’est moins (un petit peu) qu’en 2012 et pareil qu’en 2011. Ces chiffres, qui sont traduits en général dans toutes les bouches par « une femme meurt tous les deux jours et demie sous les coups de son conjoint », m’ont toujours dérangée. Toujours, je me demande : mais qu’est-ce-que ça veut dire ? Et j’ai le sentiment désagréable que la réponse, c’est « rien, en soi ». Et tous les ans, je me demande à quoi sert la communication autour de ces chiffres. Parvient-elle à faire bouger les choses ? Pose-t-elle les bonnes questions ?

Mais cette année, j’ai envie d’en parler, car on a un peu dépassé les bornes. En effet, comme c’est « moins qu’en 2012 », 121 au lieu de 148…

Voir l’article original 1 257 mots de plus

Violences physiques et sexuelles, l’histoire choquante des employées de maison au Qatar

Solidarité Ouvrière

Amnesty International, 23 avril 2014 :

Dans son rapport rendu public mercredi 23 avril, Amnesty International dénonce l’absence de protection des employées de maison migrantes victimes d’exploitation, notamment de travail forcé et de violences physiques et sexuelles.

Intitulé My sleep is my break”: Exploitation of domestic workers in Qatar, ce rapport dépeint un sombre tableau de la situation des femmes qui sont recrutées pour travailler au Qatar sur la base de fausses promesses quant à leurs salaires et à leurs conditions de travail. Elles se retrouvent à trimer de très nombreuses heures, sept jours sur sept et certaines femmes endurent des violences physiques et sexuelles épouvantables.

Voir l’article original 513 mots de plus