CP 37 – 21 novembre 2014

Contrepoint

la mer existe encore
elle est au nid de tes paupières
cette lumière étrange
ce geste inachevé
qui palpite et qui tremble

chaque regard
aux couchers des soleils
anciens usés
chaque regard dessine
ébloui
par l’horizon qui meurt

une route absolue

image

francis: les mots

claudine: les couleurs

View original post

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l'aide de votre compte WordPress.com. D√©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l'aide de votre compte Twitter. D√©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l'aide de votre compte Facebook. D√©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez √† l'aide de votre compte Google+. D√©connexion / Changer )

Connexion à %s