Dans un trou, vivait… Ovide

Flânerie Quotidienne

2014-08-14 13.19.50 Agrandissement d’une page de Joseph Anton : une autobiographie par Salman Rushdie

.

Balbutiements, éructations, bredouillements, ânonnements, hoquets… Ly l’a le a due il y a… il était des fois… il était une fois… les mots se regroupent en phrases, en paragraphes, en chapitres, parfois construisent de véritables sagas… d’apprentissages, de transmissions de ce qui est, ce qui pourrait et ce qui ne devrait pas être… mais la sagesse de ces constructions de mots est rarement perçue, écoutée, entendue… le tribal est le lot commun… le noir et blanc une manie antédiluvienne de comprendre… secte, religion, parti : synonymes terribles de ce morbide tribal humain… ennemi des couleurs et de leurs foisonnements… nous ne vivons pas encore parmi les couleurs… celles de tous les livres… quelques-uns nous les montrent telles qu’elles sont, nous les définissent de diverses manières… souhaitant nous les transmettent… Ce monde est en couleurs malgré ce…

View original post 354 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s