Comment évaluer la situation dans l’Est de l’Ukraine? suite de l’article de Petro Simonenko

histoireetsociete

Pyotr-Simonenko

Tout cela aurait pu être évité. Nous, communistes, avons offert d’organiser un référendum sur le choix du vecteur de l’intégration économique (association avec l’UE ou Union douanière) dès 2013. S’asseoir à la table des négociations et entamer un dialogue avec toutes les régions en Janvier et Février 2014 et exclure la guerre. Faire une réforme réelle du gouvernement local et, et pas seulement en paroles, décentraliser le pouvoir. Garantir et non pas empiéter sur les droits socio-culturels de la population. Tenir des référendums régionaux en Mars de cette année. Arrêter les provocations étrangères. S’abstenir des nominations provocatrices de milliardaires, de parrains, de «copains» et former un gouvernement de professionnels, en tenant compte de la représentation des intérêts de toutes les régions. Et le conflit se serait résorbé de lui-même. Nous avons proposé cette voie. Mais aucun des partis oligarchiques des clans opposés ne nous a soutenus. Au contraire, le nouveau…

View original post 2 179 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s