herbes

Le souffle invisible du vent

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

(D’après une photo d’Isabelle Pariente-Butterlin)

pastels

Furies

 

A la surface de ma conscience

comme des herbes folles plissées par le vent

l’ampleur de leur murmure m’encercle

des bribes de phrases ondoient

qui sont ces serpents…

qui me poursuivent et me font fuir

hors de moi