4 commentaires

  1. les fils d’argent du piège de lumière…
    moi qui l’ai vu il y a deux jours, je l’ai reconnu aujourd’hui
    ou du moins, je l’ai cru…
    elles sont belles ces photos-mots
    pleines d’une vive lumière…

    J'aime

  2. Saisie par vos mots, la fragilité de l’instant, sa beauté, sa douceur. Cela nous console d’être seulement ce que nous sommes. C’est tellement ce qu’on cherche dans la poésie. Merci, chère Françoise.

    J'aime

    1. Bonjour, chère Isabelle, quel bonheur de vous lire ici et sur votre blog Aux bords des mondes!
      Les vacances permettent de renouer avec l’essentiel, n’est-ce pas? Je suis infiniment touchée par vos mots qui me vont droit au cœur… un grand merci à vous!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.