Avec l’espoir que tu me lises un jour 14 : Mal … entendu ? …

Comme un jaillissement de source…

Les Cosaques des Frontières

vintage phone

Difficile d’échapper au Mondial. Dieu est redescendu sur terre pour un mois sous l’apparence d’un ballon rond, choix logique de la forme circulaire pour l’Être sans commencement ni fin. Difficile de ne pas participer à la ferveur collective qui masque les problèmes du quotidien. Le ballon rond, au moins dans « ma tour », rompt les barrières, passe à travers les murs, délie les langues et fait hurler les postes. Comme je me laisse inviter pour avoir le plaisir de partager des moments d’amitié, j’ai adjoint au vieux téléphone fixe susceptible de rétablir la communication entre nous et devenu à ce titre le centre de ma vie, la raison d’être de mon séjour ici, un répondeur automatique avec possibilité de me laisser des messages. Il y en a presque tous les jours d’Ahmadou, de Zeïna et d’Athimoalam, vite dits, pas chers, vingt secondes Bisous, on t’aime! , j’ai le coeur réchauffé pour…

Voir l’article original 465 mots de plus

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.