Nous communistes par Maurice Thorez

histoireetsociete

Photo de Коммунистическая партия Украины.

Hitler ne renonce pas à la pratique et à la politique de haine des races. Il considère que nous, Français, nous sommes maintenant un peuple abâtardi et négroïde. Ecoutez plutôt: « Ce peuple qui, par lui-même, tombe de plus en plus dans le métissage nègre, met sourdement en danger, par sa complicité avec les juifs, l’existence de la race blanche en Europe » (Mein Kampf, p 704). Il est vrai que nous préférons un homme de couleur, paisible et travailleur, à Hitler, fou furieux, déshonneur de l’humanité. »

Maurice Thorez

View original post

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s