Lutte contre la pauvreté – « François Hollande n’a pas tenu ses promesses de campagne »

On n'est pas des moutons

988016-1172486

Patrick Doutreligne, délégué général de la fondation Abbé Pierre, interrogé par Marianne, s’alarme du creusement des inégalités en France et de la réduction des budgets dans la lutte contre la pauvreté. Alors que l’on redécouvre, comme chaque hiver, que des sans-abris meurent dans la rue, le militant associatif tient à rappeler que les politiques d’austérité ont un « coût social ». Surtout, alors que le gouvernement Ayrault semblait « démarrer sur des bonnes bases », le gouvernement de Manuel Valls prend le chemin inverse.

Marianne : A Marseille, un septième sans-abris a été retrouvé mort dans la rue. Ces décèsauraient-ils pu être évités ?
Patrick Doutreligne :Bien sûr qu’on aurait pu l’éviter. Les candidats à la présidence de la République, tous les cinq ans, demandent dans leurs fiches combien il y a de sans-abris en France. Alors on leur marque sur leurs bristols qu’il y en a entre quatre-vingt et cent quarante mille et…

View original post 1 675 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s