Esclaves contemporains

Mes coups de coeur

par Jean-Louis Legalery

Le 1er mai dernier, l’ONS (Office of National Statistics) a révélé une situation qui, en matière d’emploi, ramène le Royaume-Uni et son gouvernement conservateur de coalition non plus au dix-neuvième siècle mais au Moyen-Âge où les serfs étaient taillables et corvéables à merci, et, donc, réduits à l’état d’esclaves. Donc l’ONS a constaté que les zero-hours-contracts — contrats de travail qui ne prévoient aucun minimum horaire et, de fait, aucun salaire minimum — concernaient 583.000 personnes en 2013. Ce sont désormais 1.400.000 britanniques qui entrent dans cette nouvelle catégorie d’esclaves contemporains.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article25822

Comportez vous en mouton et vous finirez en côtelettes. » » (P. Légasse)

View original post

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s