Un piège transatlantique par Serge Halimi

histoireetsociete

usa_europe En France, nous sommes passé en peu de temps d’une attitude circonspecte et d’indépendance relative, les restes de l’histoire du gaullisme et celle du communisme, à une vassalité sans rivage d’abord avec Sarkozy et maintenant avec Hollande, c’est d’ailleurs à ce titre que la crise ukrainienne m’a en priorité intéressée, la manière où comme dans d’autres lieux de la planète l’Europe était chargée d’exécuter la politique nord-américaine mais où la France en était devenue le lieutenant zélé… (note de danielle Bleitrach)

mars 2014

On peut parier qu’il sera beaucoup moins question de ce sujet lors des prochaines élections européennes que du nombre d’expulsions d’immigrés clandestins ou de l’enseignement (prétendu) de la « théorie du genre » à l’école. De quoi s’agit-il ? De l’accord de partenariat transatlantique (APT), qui va concerner huit cents millions d’habitants à fort pouvoir d’achat et presque la moitié de la richesse mondiale (1). La Commission…

View original post 505 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s