chambre de compensation

Le vin se changeait en eau

(Récit en cours d’écriture)

     Les grands investisseurs avaient donné le la aux petits épargnants et tous, à sauve-qui-peut, essayaient de retirer leurs avoirs au moindre mal, ce qui devint vite impossible… Les chambres de compensation n’arrivaient plus à faire le lien entre les acheteurs et les vendeurs… Les titres de propriété devenaient de la fausse monnaie… Le vin se changeait en eau, l’eau au sens propre était elle-même contaminée, les gaz de schiste et la radioactivité l’avaient empoisonnée…

     Le piano de Louis 

     2064

 

Plus vite que la peste

Page sombre

(Récit en cours d’écriture)

     Mais les habitants de Boston se groupaient pour attaquer en justice l’Etat fédéral… et des milices se constituaient pour traquer les terroristes et faire justice elles-mêmes… La perte de confiance envers les institutions comme envers les marchés se répandait plus vite que la peste…

     Le piano de Louis 

     2064