La lumière

Evocation

VAN GOGH

                 GAUGUIN

 

Je me promène dans un endroit réputé laid, la lumière le rend beau, je cherche une vibration, un confluent d’ondes chromatiques…

_______

Lumière-matière

Comment dire ? Aujourd’hui, la lumière se voit. Elle n’éclaire pas, elle est visible en tant qu’objet-lumière, en tant que matière. Elle s’étale sur les dalles, partie minérale de la place, et s’empare du végétal dont elle éteint la couleur. Les arbres, les fleurs, les stores, tout est immobile. Pas un souffle de vent, quelques traces blanches dans le ciel voilé, une chaleur discrète, le soleil n’a rien d’écrasant. Seule compte aujourd’hui la lumière, et les occupations paisibles proposées par la fin de l’été. Les fenêtres sont ouvertes, des odeurs d’herbe un peu rousse transportent l’intérieur à l’extérieur. Harmonie. Paix.

_______

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s