Impuissance des pouvoirs publics

Nous étions si fragiles…

    Ce premier attentat nucléaire survenu à Versailles, qui se situait pourtant dans une certaine logique des choses et qui n’avait rien d’absolument imprévisible, prenait tout le monde de court. Le plan de secours d’urgence local ne comportait aucune des mesures prévues dans les zones confrontées au risque radioactif en cas d’accident dans une centrale. Les premières réactions des pouvoirs publics furent beaucoup trop lentes. Chaque décision prise l’était avec un temps de retard. La consigne de rester confiné dans les logements ne fut donnée que bien après l’explosion. De même, comme il n’y avait pas de stock de pastilles d’iode sur place, leur distribution n’avait pas été immédiate, et ce décalage avait exacerbé l’angoisse de la population. Les habitants étant d’origine sociale plus privilégiée que dans d’autres communes de la région parisienne, une armée d’avocats s’était très vite levée pour dénoncer les carences de l’État et le déclarer à l’avance responsable des maladies qui seraient déclenchées par l’exposition à la radioactivité, ou des pertes financières que ne manqueraient pas de subir les propriétaires des biens immobiliers vidés de leurs occupants dans les secteurs sinistrés ou délaissés et dépréciés parce que trop proches de la zone finalement évacuée dans un cercle de trois kilomètres autour du château. Mais pourquoi trois kilomètres plutôt que deux, quatre, ou cinq?! Les enjeux financiers liés à l’indemnisation des victimes étaient considérables, de longues batailles juridiques allaient commencer…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.