Pensée grippée

    Est-il nécessaire de remonter aussi loin dans le temps? La science historique n’avait pas mis les humains à l’abri de leurs erreurs fatales, ne les avait pas empêchés de continuer à s’entretuer en de multiples occasions. Les Lumières avaient eu tant de mal à briller!… Journaliste, je vivais dans l’immédiateté de l’événement qui suscitait toujours une certaine excitation d’ordre psychédélique, liée aux poussées d’adrénaline déclenchées pour faire face à l’imprévu… Mes confrères-consoeurs invitaient sur les plateaux de télévision des intellectuels médiatiques censés donner le recul indispensable, mais qui débitaient le plus souvent l’eau tiède de leur pensée enrhumée ou plus exactement grippée, coincée dans les rouages de la pensée unique distillée par les pouvoirs en place, qui empêchait tout débat sérieux, qui stérilisait d’office l’honnêteté intellectuelle. Il faut dire que les médias appartenaient au moins en partie aux marchands d’armes… Je n’en étais pas complètement dupe, je m’en accommodais comme sans doute la plupart d’entre nous. Le conservatisme consiste à penser que l’ordre actuel des choses, si imparfait soit-il, est préférable à une remise en question qui déboucherait vraisemblablement sur un désordre encore plus dommageable. Nous faisions le pari que le pire n’était pas certain si nous continuions notre route comme si de rien n’était. Pari perdu. La perte de nos valeurs et le vide de notre pensée ont creusé à nos pieds le gouffre qui nous a engloutis…

3 commentaires

  1. Les médias sont à 95% des armes aux mains des marchands de mort qui servent les États ou dont les États sont serfs.
    Un virus avait pourtant échappé pourtant à leurs radars soi-disant sophistiqués. La science s’en trouva prise au dépourvu (elle disposait que d’un budget de recherche riquiqui).
    L’animalité avait repris le dessus. Le pangolin succédait aux margoulins et les engloutissait dans sa trachée goulue.

    Aimé par 3 personnes

    1. Les États ont été privatisés par les marchands qui les ont achetés avec leur argent tout-puissant grâce à la propagande des médias qui leur appartiennent eux aussi. En Europe, les Etats souverains n’existent plus; ils n’ont plus de monnaie, sont à la merci des banques auprès desquelles ils sont obligés de s’endetter, votent des lois soumises aux directives et aux lois d’une superstructure supérieure dite communautaire, dont les dirigeants viennent de la sphère marchande et financière ou lui font allégeance… Il n’est pas impossible que ce virus bloque les rouages habituels (on ne peut que souhaiter un retour de la puissance publique avec le souci du bien commun), mais les financiers sont redoutables…

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.